Transfert d’embryons

Le transfert d’embryons est la dernière étape du processus de fécondation in vitro. C’est une phase cruciale du traitement, qui peut avoir lieu le troisième jour du développement embryonnaire ou le cinquième ou sixième jour s’il est effectué au stade du blastocyste.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un processus généralement simple qui se déroule dans une salle située à côté du laboratoire de fécondation in vitro.

Avant le transfert, votre gynécologue effectuera une échographie abdominale pour évaluer la position de l’utérus et l’état de l’endomètre, suivie d’un nettoyage cervical minutieux. Pour le transfert d’embryons, on utilise un cathéter très fin, constitué d’un matériau très souple, afin de ne pas endommager les parois de l’endomètre.

Après le transfert, il est recommandé de rester au repos pendant quelques minutes, afin de pouvoir reprendre vos activités quotidiennes par la suite sans problème et avec un minimum de restrictions.

Le transfert d’embryons est-il dangereux ou douloureux ?

Non. Il s’agit d’une procédure très sûre et indolore qui ne nécessite pas de sédation et implique la même gêne minimale que lorsque le gynécologue effectue un frottis vaginal.

Comment dois-je me préparer au transfert d’embryons ?

Il n’est pas nécessaire de procéder à une grande préparation avant le transfert d’embryons. Le plus important est de boire de l’eau et de ne pas uriner avant le transfert : ainsi, la vessie sera pleine et permettra une meilleure visualisation de l’utérus et favorisera la canalisation du col de l’utérus avec le cathéter. N’oubliez pas de vous rendre à la clinique environ 30 minutes à l’avance afin de pouvoir parler du processus avec vos médecins et biologistes !

Article réalisé par Barcelona IVF