Le COVID et votre démarche vers la parentalité

Découvrez les témoignages

– du Dr. Said Daneshmand et de Richard Westoby (papa via GPA de 2 enfants) sur les nouveaux procédés de GPA mis en place à la clinique de San Diego Fertility Center (SDFC) en période de pandémie ;

– et de 2 futurs parents, Guillaume et Jean-Baptiste, sur le processus de congélation du sperme en Europe et de la démarche de parentalité aux Etats-Unis.

La clinique SDFC a repris ses activités (prélèvements sur donneuses, transferts, fécondations in vitro) dès la levée du confinement, en mai 2020.

Elle a su adapter ses protocoles à la crise sanitaire, en proposant un parcours sécurisé pour tous : femmes porteuses, femmes donneuses, patients et collaborateurs.

De même, grâce aux partenariats créés avec différentes cliniques de fertilité en Europe qui utilisent le même protocole de congélation, SDFC a pu faire acheminer de nombreux échantillons de spermes par transporteur privé jusqu’à sa clinique américaine.

Guillaume et Jean-Baptiste devaient démarrer le processus de GPA avec SDFC début mars, au moment où les frontières commençaient à se fermer. Grâce à la réactivité de l’équipe de SDFC qui a su lever les barrières liées à la fermeture des frontières, ils ont pu se rendre en Espagne pour rencontrer un médecin, proche collaborateur du Dr. Daneshmand, tous deux reconnus internationalement pour leurs travaux en fertilité.

Guillaume et Jean-Baptiste ont pu déposer leurs spermes à la clinique Européenne, pour que ceux-ci soit envoyés et testés aux Etats-Unis.

La création des embryons a été réalisée avec succès.  

Ce témoignage nous montre que l’état d’urgence sanitaire n’est pas forcément un frein au processus de GPA. Le seul “petit” regret des futurs parents aura été de ne pas avoir rencontré physiquement tous les acteurs de l’aventure.

Les études “COVID-19 & grossesse” ne montrent, à ce jour, aucune transmission verticale au foetus. Il est donc possible de se rendre aux Etats-Unis sans difficultés pour la naissance.