Natacha et Emeline concrétisent leur rêve de devenir mères grâce à la méthode ROPA

La Méthode ROPA est une technique de PMA exclusivement destinée aux couples de femmes.

Grâce à cette méthode, les deux conjointes peuvent partager la maternité en participant toutes les deux activement à la conception du bébé ; il suffit qu’elles soient mariées ou pacsées. L’une d’elles fournit les ovules, il s’agit de la mère donneuse, et l’autre les reçoit, devenant ainsi la mère porteuse.

L’âge de la mère donneuse est un facteur déterminant pour les taux de réussite. Il ne devrait pas être supérieur à 41 ans, et idéalement, à 35 ans. Au contraire, l’âge de la receveuse a peu d’impact sur les chances de réussite, mais il doit néanmoins être pris en compte afin d’évaluer les éventuelles complications pendant la grossesse. Il convient de noter que les femmes de plus de 50 ans ne sont pas éligibles au traitement.

Si, comme Natacha et Émeline, les mères sont jeunes et n’ont aucun antécédent d’infertilité, les taux de réussite dépassent les 60 %. C’est pourquoi, chez Tambre, nous recommandons de ne pas retarder le traitement trop longtemps si le couple est sûr de son projet commun de maternité.

Le Docteur Laura de la Fuente Bitaine, gynécologue spécialiste de la fertilité chez Tambre, souligne que de plus en plus de couples de femmes sont intéressés par cette méthode, notamment en Espagne, pays où la législation y est favorable, et où l’on compte sur de grands professionnels et la technologie la plus avancée. D’ailleurs, l’année dernière, la Clinique Tambre a mené à bien environ 40 traitements avec la méthode ROPA.

À leur retour en France, il suffit aux couples de femmes françaises qui se soumettent à la Méthode ROPA chez Tambre de passer par un processus d’adoption par la mère donneuse,la femme ayant accouché étant seule reconnue comme parent légal. Après l’adoption, la mère donneuse devient à son tour la mère aux yeux de la loi.

Clinique Tambre accueille de nombreux couples de femmes françaises, comme cela a été le cas pour Natacha et Emeline. Toutes deux ont pu devenir les mères de la petite Léandra grâce à la Méthode ROPA. « Le savoir-faire espagnol n’est plus à prouver dans ce domaine et le pourcentage de réussite chez Tambre nous a séduites », explique Natacha.

Natacha et Emeline ont poussé la porte de Tambre pleines d’incertitudes et après une dizaine d’échecs, mais elles n’avaient pas perdu espoir. Avec leur bébé dans les bras, elles nous remercient pour l’accueil et l’hospitalité dont nous avons su faire preuve chez Tambre, ainsi que pour le professionnalisme de l’ensemble de l’équipe de la clinique. Elles soulignent également l’attention rapide et personnalisée de leurs coordinatrices et le fait qu’elles sont reconnaissantes à toute l’équipe de s’être toujours adressée à elles en français.

Le couple a multiplié son amour, et grâce à la Méthode ROPA, Léandra est bien le bébé de ces deux mamans à parts égales. En tant que mère porteuse, Natacha affirme que pendant sa grossesse, elle a ressenti qu’elle portait une petite part de sa femme, et que le bébé était le fruit de ce lien.

L’équipe Clinica Tambre vous donne rendez-vous au stand numéro 38.
Les 4 et 5 Septembre 2021, Salon Désir d’Enfant à Paris.