Épreuve de tolérance au glucose ou HGPO: tout ce que vous devez savoir sur ce test pendant la grossesse

Savez-vous ce qu’est le diabète gestationnel? Pourquoi ça arrive?

Parfois, en raison des changements hormonaux provoqués par la grossesse, les cellules ne répondent pas aussi bien à l’insuline. Dans certains cas, le pancréas ne peut pas produire plus d’insuline et la glycémie augmente, ce qui entraîne le diabète gestationnel.

Comment est-il détecté?

Entre les semaines 24 et 28, le test O’Sullivan est effectué, un test chargé de mesurer la glycémie dans le sang. Si les résultats de ce test sont inférieurs à 140 md / dl de glycémie (7,8 mmol / l), la présence de diabète gestationnel est exclue. Si les résultats sont égaux ou supérieurs à 140 md / dl de glycémie, un autre test appelé Test de Tolérance au glucose par voie orale (HGPO) (ou Épreuve de tolérance au glucose) doit être effectué.

Comment se déroule le test de tolérance au glucose par voie orale (HGPO)?

La semaine avant le test, il n’y a aucun changement diététique à effectuer. Bien sûr, pour le test, il faut aller avec un jeûne compris entre huit et 12 heures.

Une fois que la femme enceinte arrivera à l’hôpital pour être testée, un échantillon de sang sera prélevé, puis une solution de 100 grammes de glucose sera donnée à boire. Les prélèvements sanguins seront répétés 60 minutes après la prise de glucose, 120 minutes et 180 minutes. Autrement dit, quatre extractions en trois heures.

Comment le HGPO est-il évalué ?

Pour diagnostiquer le diabète gestationnel, les valeurs de référence suivantes doivent être prises en compte:

  • Glucose basale (à jeun): le maximum devrait donner 105 mg / dl
  • Glucose après une heure: 190 mg / dl maximum
  • Glucose après deux heures: 165 mg / dl maximum
  • Glucose à trois heures: 145 mg / dl maximum

Si aucune des valeurs est modifiée, il est recommandé d’effectuer un nouveau test O’Sullivan au cours du trimestre suivant.

Si une seule valeur est modifiée, une intolérance au glucose par voie orale est diagnostiquée et le HGPO sera répété après trois ou quatre semaines.

Si deux ou plusieurs valeurs sont modifiées, la femme est considérée comme atteinte de diabète gestationnel et elle sera référée au professionnel ou à l’unité correspondante, afin qu’ils puissent évaluer le meilleur traitement à suivre et seront en charge du suivi.

Pour toutes autre question ou plus d’informations vous pourrez contacter Barcelona IVF, en nous envoyant un e-mail à info@bcnivf.com ou en appelant le +34934176916.

Article réalisé par Barcelona IVF